Deux options, choisis

Le piranha se baigne tranquillement dans mon estomac en se nourrissant petit à petit de ce qu’il y trouve. Ce remue-ménage est douloureux et me brûle. Mes organes se manifestent à l’entente de son chant ou la réception de son image.
A ce moment, l’effet est celui d’une douce brise passant de l’esprit au bas ventre et laissant frissonner tout ce qu’elle trouve sur son passage.
Douceurs et douleurs se mélangent pour former une explosion interne.

Petits poissons, venez.

Puis, tout s’arrête. On recommence à 0. Un bref retour à la raison redonne un rythme calme à mon horloge interne, pour accéder à une maîtrise de l’être et atteinte du bonheur sans maux.

Puis, la douleur reprend de plus belle car on l’empêche de s’éprendre, comme si elle se fâchait et s’attachait de plus belle. Résistance.

La sensation est tellement forte qu’à force de la maîtriser pour qu’elle disparaisse, on se demande si finalement cette souffrance ne nous manque pas plus quand elle s’éteint, que l’apaisement.

Sadomasochisme ou Maladie d’Amour?

self-control

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s