Désirer ou être désiré sont-ils de bons sentiments ?

IMG_3252

Désirer et être désiré étant deux sentiments distincts, nous les traiterons en deux temps 🙂

DESIRER. Verbe. Merci Google. “Souhaiter pour soi ou pour autrui la possession, la réalisation, la jouissance de quelque chose ; souhaiter, avoir envie.”

Ce souhait et sentiment de posséder provoque une réjouissance dès lors que l’envie arrive. Nous nous projetons avec l’élément désiré qui nous rendrait tellement heureux(se), qu’il soit à posséder, à consommer, à détruire, pourquoi pas à offrir ?

Désirer est un sentiment stimulant, il peut aussi etre accélérateur de projet. Source de rêve, tout est réalisable dans l’exercice de pensée du désir.
Je désire mon bateau = je m’imagine naviguer sur une eau turquoise, avec 30 degrés et un verre de rosé.
Je désire un enfant = je m’imagine le serrer fort contre moi, lui apprendre à lire, danser.
Je désire un homme = je m’imagine à ses côtés, le regarder sans m’en lasser et rêver à deux.

Le désir serait donc un rêve accessible, qui provoquerait un sentiment d’envie très fort. En soi, un sentiment positif !

À se demander tout de même si comme à l’alerte d’un texto, nous ne serions pas plus réceptif au son du texto qu’au contenu du message. J’entends par là que nous savourons plus l’état de recherche du désir plutôt que de son obtention, étant pleinement conscient qu’une fois le désir réalisé, en surviendra de suite un autre puisque le dernier n’aura peut-être plus autant d’intérêt (oui, même pour l’enfant !). Et d’ailleurs, sous 30 degrés, le rosé ne serait même pas frais…

Selon Schopenhauer le pessimiste, et en résumé grotesque car je ne peux plus citer ses mots ; nous nous nourrissons du sentiment futur que provoque le désir et ce dernier étant imaginé et amplifié, il peut-être dangeureux car finalement pas durable et source de déception dès lors qu’on passe l’état de son obtention.

C’est à ce moment qu’on bascule dans le sentiment beaucoup moins agréable et conséquence du désir : de la frustration, de la peur, des regrets d’avoir investi finalement dans un voilier que je n’utilise que deux fois l’an ? Des regrets pour ma vie de jeune fille délurée avant d’avoir l’arrivée de mon enfant ?
Oh Cher Désir, m’aurais-tu trompée ?

Par définition désir = souhait d’avoir quelque chose que nous n’avons pas, sinon nous ne le désirions pas. Donc à chaque moment et sentiment de désir, nous nous rappelons aussi que nous ne possédons pas. Et cela devient nettement moins chouette.

Désir serait donc équivalent à Envie et Envie est un péché (avec La Gourmandise, La Luxure, L’Orgueil, tout ça tout ça …)

Si désir n’est pas essentiel à notre survie et donc différent de besoin, alors il est secondaire. Par besoin, j’entends la première strat de la pyramide de Maslow : se nourrir, dormir, boire…

Le désir est donc inutile? Puisqu’il rend malheureux ! Forte et sage est la personne qui peut s’en défaire pour éviter tout sentiment malheureux, voire douloureux.

Krishnamurti dit que si l’on veut se libérer du désir, c’est à cause des douleurs qu’il provoque et que “si on pouvait le dépouiller de toute souffrance, de toute lutte, de toutes les angoisses et les peurs qui l’accompagnent de tel sorte que le plaisir demeure, on ne voudrait pas s’en débarrasser !”

Il est donc mauvais car chargé en ondes négatives.
Ce soir, j’ai envie de dire que le désir est un sentiment superficiel crée par l’homme lui-même toujours en quête de son auto-destruction, s’alimentant de conséquences négatives et obstacles pour être de plus en plus fort. Il est une chose ressemblant à une bête noire énorme en forme de nuage et avec de grandes dents, pour manger les conventions !

Plus on possède, plus on est heureux est une équation fausse. Alors, soyons sages.

Totalement différent en la matière. L’Etat d’être désiré.

Il y a ETRE DÉSIRÉ  et SE FAIRE DESIRER. Verbe. Définition Google. “Manière d’exprimer l’idée qu’une personne chercherait à faire patienter son auditoire ou une personne avec laquelle elle aurait rendez vous de façon complètement volontaire et assumée.”

À premier abord, il serait appréciable s’il est en notre faveur. Etre désiré signifie que nous sommes attendus, que nous allons apporter quelque chose à quelqu’un. Que ce rendez-vous est excitant car c’est une rencontre avec l’auditoire qui attend. On ajoute aussi une dosette de confiance à notre jauge. Etre désiré est prenant. Plus loin que notre personnalité et ce que nous connaissons de nous, nous sommes attendus de l’autre. Qu’est ce que c’est bon !
Mais pourquoi est-ce si bon d’être désirés?

C’est bon car cela contribue à notre quotient narcissique? “Je suis content de voir que je suis désiré”. Sentiment égoïste !
C’est un peu le même sentiment que d’être populaire, connu, mais pour quoi faire? Serons-nous plus heureux?

Mais le fait de faire attendre rend la rencontre tellement plus intense !
Par exemple, le jeu de séduction est fort et provoque tellement de distraction positive et d’ouverture à l’imagination qu’à première vue ce sentiment ne peut être que positif !
Cependant, cela reste narcissique !

Le seul état que je verrais DONC non négatif ce soir, serait l’état physique du désir et de l’être désiré ou être qui désire car celui-ci ne découle d’aucune réflexion, aucune envie de narcissisme.
Ce dernier n’est pas contrôlable. Il est instantané, provoqué par l’un des 5 sens qui nous construit : un regard, un toucher, une odeur…

Le désir physique vous fait oublier toute question existentielle ou conventions. Il fait ressortir un côté animal que nous gardons au fond de nous ; laissant place à la pleine conscience de soi pour oublier tout ce qu’il a autour. Cet état de désir fait frissonner, rêver, vibrer. Il est authentique, ne peut pas être mensonger. C’est une sensation forte provoquant un sentiment intense et tellement bon.

Pas de conséquences négatives contrairement aux autres formes abordées ci-dessus, qui sont finalement juste des contraintes au bonheur et donnent l’illusion de l’espoir. Mais attention, si ce désir est authentique je ne peux pas le définir par d’autres états que des réactions physiques.

Donc je ne peux en aucun cas dire  J’ai Envie De Toi. Car l’Envie est un péché.

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s